Le problème du Nintendo Girls Club


Cet article a été écrit par mes soins pour Voxmakers le 8 Juin 2014.


Dans un marché où les fabricants de jeux vidéo tentent d’attirer le plus de clients, on assiste depuis ces dernières années à de multiples tentatives pour intéresser les non habitués aux jeux vidéo vers ce secteur, ou en tous cas, ce que les fabricants pensaient être des types de personnes non intéressées. Parce que oui, c’est incroyable, la moitié de la population est féminine, et elle joue même parfois aux jeux vidéo ! Même si des efforts ont été faits pour que les femmes se sentent moins exclues, il y a parfois des tentatives ratées, dont celles que nous allons vous présenter aujourd’hui, le Nintendo Girls Club.



Le Nintendo Girls Club est une chaîne Youtube lancée par la chaîne officielle de Nintendo UK (j’ignore donc si c’est seulement Nintendo United Kingdom qui en est responsable ou si c’est une idée de Nintendo en général) en Février 2014. A l’heure actuelle, la chaîne propose 25 vidéos, dont 14 sont des publicités ou des trailers de jeux. Il y a également une vidéo de présentation de la chaîne, il reste donc 10 vidéos où des animatrices nous parlent d’un jeu ou d’une fonctionnalité d’une console. La première animatrice est Jorgie Porter, une actrice anglaise de soap opera (des feuilletons télévisés) et la seconde est Mandy Hynes, une vidéo bloggeuse.



Voyons donc les défauts de cette chaîne.

La chaîne se nomme Nintendo girls club, elle est donc sensée parler de tous les jeux Nintendo récents, donc des jeux de Nintendo 3DS, des jeux de Wii U, pourquoi pas des jeux sur console virtuelle ou sur l’eshop. Malheureusement, la chaîne ne propose que des jeux 3DS. Il est vrai que la DS est une console ayant eu beaucoup de succès auprès du public féminin, mais la 3DS se vend déjà très bien et c’est plutôt la Wii U qui aurait besoin d’un coup de pouce. C’est quand même assez triste de penser que les joueuses ne désireraient pas d’une console de salon. Peut-être que la part de femmes achetant des consoles de salon est plus faible que celles achetant une console portable, mais c’est une partie non négligeable des potentiels acheteurs.

Quant aux jeux en eux même, on reste dans les mêmes thématiques. Tout d’abord, on a 8 vidéos sur Animal Crossing New Leaf. Il est évident que la saga Animal Crossing plait au public féminin, mais le jeu est aussi bien joué par des hommes et des femmes de tous âges. Pourquoi mettre tant en avant ce jeu ? Surtout que Jorgie, l’une des animatrices, sur les 5 vidéos qu’elle a faite, n’a présenté que du Animal Crossing. Je comprends que l’on peut aimer un jeu, mais est-ce une raison pour ne parler que de celui-ci ? De plus, les sujets dont elle parle ne sont pas très variés. "Comment faire la robe parfaite ?" ; "Comment faire la maison parfaite ?" ; "Pourquoi j’aime Animal Crossing ?" qui se résume globalement à acheter des choses et refaire mon intérieur. Pas un mot sur les objets à collectionner ou sur la fonction de maire…

Passons maintenant à Mandy, qui a parlé de sujets plus variés : présentation des différents modèles de 3DS, des fonctionnalités de la console, des miis et de Pokémon X. Tristement, la vidéo sur Pokémon tourne encore autour des mêmes sujets. En effet, Mandy n’a que 2 minutes chrono pour dire pourquoi elle aime le jeu. Elle commence par dire qu’elle a joué à Pokémon Rouge, Bleu, Cristal et Rouge-Feu et qu’elle est passée directement à Pokémon X. Ensuite elle dit que les jeux sont très riches, mais sans approfondir. Mais le pire, c’est que parmi tous les points qu’elle aurait pu aborder sur ces nouvelles versions comme les fonctionnalités multi, la poké-récrée, les pokémon modélisés en 3D, le type fée etc… Elle choisit la customisation des personnages et des vêtements. Même si cette nouveauté est sympathique, je pense qu’il y avait beaucoup plus important à dire. De plus, sa façon de présenter n’est pas excellente. Par exemple dans sa vidéo de présentation des miis, elle oublie beaucoup de points importants et ne montre pas grand-chose à l’écran, ou bien sa lacune sur l’emplacement du microphone sur la console.

3ds_microphone
3ds_microphoneSource : http://static3.businessinsider.com/imag … ophone.jpg

Un petit mot sur la forme tout de même : Mandy a une chambre neutre et s’habille de façon neutre aussi, ce qui est appréciable. On a l’impression d’être en face d’une pote qui te présente un jeu, ce qui est plutôt pas mal. Par contre, Jorgie fait ses chroniques dans une chambre avec des bougies, un miroir, des fleurs et des couleurs pastel, rose et bleue. Il n’y a pas de mal avec chacun de ces éléments, mais quand on ajoute tout ça ensemble, avec le fait que Jorgie a une façon de parler assez girly, sa bouche souvent entrouverte et que c’est seulement sur Animal Crossing, ça fait un peu lourd.

Quant aux trailers et aux publicités, des jeux neutres sont présentés (Super Mario 3D Land, Luigi’s mansion 2, Yoshi’s new island, Professeur Layton, New Art Academy) mais il y a aussi 3 vidéos sur la maison du style et une sur LEGO friends, des gammes visant clairement les petites filles. Pourquoi ne pas avoir présenté des jeux mieux acclamés par la critique comme The legend of Zelda : A Link between worlds, surtout que cette saga peut se vanter de plaire aux deux sexes équitablement ? Bien d’autres jeux (ou futurs jeux) auraient été parfaits pour faire rentrer les jeunes filles dans le monde du jeu vidéo. Rien que l’inclusion d’Harmonie dans le casting du prochain Super Smash Bros (et dans certains autres jeux comme Super Mario 3D World ou Mario Kart 8) montre que Nintendo veut essayer d’avoir des personnages féminins plus présents, et donc de représenter le sexe féminin.

Au final, en quoi est-ce problématique et comment Nintendo UK aurait-il pu éviter tous ces défauts ?

Tout d’abord, si les vidéos avaient été ajoutées sur la chaîne officielle "normale" de Nintendo UK, ça aurait été moins ciblé, tout le monde aurait eu accès sans se poser de questions. Nintendo s’est toujours vanter qu’il vise n’importe quelle personne pour jouer à leurs jeux : les enfants, les plus vieux, les non-initiés, les habitués… Alors pourquoi faire cette séparation ? Il aurait fallu faire une playlist tout simplement avec les vidéos, parce que malheureusement cette chaîne à part donne l’impression que les jeunes joueuses ne peuvent pas consulter la chaîne normale puisqu’elles ont une chaîne à elles. Inversement, les autres audiences (les joueurs masculins, les joueuses plus vieilles…) peuvent avoir l’impression que ces vidéos ne s’adressent pas à eux, parce que tristement, je pense que de nombreux jeunes joueurs n’ont pas dû jouer à Animal Crossing par exemple "parce que c’est un jeu de fille" (ce qui est strictement faux).

Ensuite, on réduit le choix des spectatrices en leur montrant qu’un petit échantillon de jeux. Pourquoi mettre autant l’accent sur l’apparence de son personnage (la maison du style, Animal Crossing, la customisation de Pokémon) alors que les filles peuvent être intéressées par des centaines d’autres points dans le jeu vidéo ? Si les vidéos proposées étaient plus variées, cela n’aurait pas été un problème.

Il est vrai que toutes les jeunes joueuses n’écouteront pas seulement ce que propose cette chaîne et chercheront d’elles-mêmes d’autres jeux ou se feront conseiller par des amis ou des membres de la famille qui s’y connaissent bien. Malheureusement, je ne peux m’empêcher de penser aux parents dans le rayon jeu vidéo de leur supermarché qui offriront un jeu à leur fille, mais qui pendront "un jeu de fille" (un jeu qui reprendra les valeurs dites « féminines » comme l’apparence, le rose). Pour toutes ces jeunes joueuses, nous devons agir et les laisser choisir ce qu’il leur plait et ne pas les réduire arbitrairement leur expérience de jeu.

Sources :
http://www.youtube.com/user/NintendoGir … lub/videos

http://www.businessinsider.com/nintendo … ick-2014-4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire