Mon expérience en cosplay : mes conseils

/!\ ATTENTION, ce que je vais dire dans cet article n'est pas une vérité absolue, ce n'est que mes conseils, mes ressentis et les conclusions que j'ai tiré de mon expérience par rapport au cosplay. /!\

J'avais envie de parler un peu de cosplay. J'avais fait un article assez incomplet sur Voxmakers pour expliquer un peu les différences entre le cosplay et les autres styles vestimentaires mais c'est assez daté. Donc je vais plutôt donner quelques conseils que j'ai appris durant toutes ces années, parce que j'ai l'impression que les conseils cosplay qu'on trouve sur le net sur surtout pour les pros et pas tellement les noobs / hésitants (après, je n'ai pas cherché pendant des heures non plus). Je tiens à préciser plusieurs choses. Je me considère toujours comme une amatrice malgré que j'ai commencé en 2011 et que j'ai continué régulièrement le cosplay. Le truc, c'est qu'en convention par exemple, je privilégie les tournois ou les animations et tout ce qui est cosplay (photo ou papoter avec d'autres cosplayeurs et photographes), ça ne vient qu'après.
Pour que ce soit plus clair dans l'article (car il s'adresse surtout aux personnes qui ne font pas de cosplay, ou pas à haut niveau), j'utilise généralement le mot "cosplay" pour parler de l'activité en général et "costume" pour l'ensemble du costume, perruque etc.







Mes conseils d'amatrice pour ceux qui voudraient se lancer :


1 - Fixer ses objectifs et ses limites

Je pense que c'est le plus important pour commencer. Dans quel but faire du cosplay ? Pour s'amuser en convention avec des amis (ou seul) ? Pour s'améliorer et devenir un pro ? Pour sortir de sa timidité ? Pour rendre hommage à un personnage / jeu  / manga ? Ou même tout ça en même temps ! Bien sûr, l'on peut changer d'avis avec le temps ou les costumes.
Concernant les limites, je pense principalement à l'argent, car ce que beaucoup de non cosplayeurs oublient, c'est que le cosplay coûte cher, même les plus simples demandent de l'argent et du travail. Après, vous avez plusieurs façons de faire votre costume, il faudra donc bien choisir selon les moyens que vous voulez et pouvez mettre. Toujours concernant les limites à fixer, surtout si on n'est pas forcément à l'aise avec son corps, choisir jusqu'à quelles limites vous souhaitez montrer votre peau. On peut très bien rectifier un costume en le rallongeant un peu si ça peut permettre à la personne de se sentir mieux.


2 - Choisir le costume

Tellement de choix... Que ce soit en manga / anime, jeux vidéo, comics, films, dessins animés et bien d'autres ! Je pense que le mieux est de trouver un équilibre entre un personnage dont le design vous motive et vous convient et un personnage que vous avez envie d'interpréter. Il ne faut pas oublier que dans "cosplay" il y a "cos" pour le costume, mais aussi "play" pour le roleplay, c'est-à-dire jouer et incarner son personnage.
Je trie les costumes en grandes catégories :

- Les 100% fidèles : quand on cherche à être le plus proche possible du personnage de base (costume, cheveux, maquillage, pose...). Après, ça peut varier selon les moyens de la personne ou ses choix (par exemple, pendant plusieurs années j'avais choisi de ne pas faire les épaules en armure de la princesse Zelda car trop compliqué à faire, trop cher et pas pratique pour les conventions). L'avantage c'est d'être reconnu facilement par le public et d'avoir déjà tout de prêt pour le roleplay ou les références du costume. Si par contre, vous cherchez à vous démarquer et faire quelque chose d'original, je vous conseille la catégorie suivante.

- Les créations persos (inspirés d'une base) : J'attends par là les interprétations. J'y mets les versions genderbender (c'est-à-dire que le personnage est un homme mais que vous faites sa version féminine ou vice-versa), les versions humaines (ou nommées "gijinka", c'est extrêmement fait pour les Pokémon), ou tout réadaptation d'un personnage déjà existant. On peut faire ainsi des cross-over (je pense par exemple aux cosplays des princesses Disney dans l'univers Star Wars) ou des jeux de mots (par exemple avec "Iron Man", sachant qu'"iron", c'est un fer à repasser). Vous pouvez vous inspirer de nombreux fan art qu'on trouve sur le net ou d'autres cosplayeurs. Les avantages sont que vous pouvez adapter le costume à votre budget et à vos compétences, en plus d'avoir un costume unique. Après le problème que l'on peut avoir, c'est qu'on risque de ne pas reconnaître votre personnage vu que c'est une interprétation.

- Le cosplay placard : Le principe du cosplay placard est de faire un costume ressemblant à un personnage avec ce que vous avez déjà dans votre garde robe. Idéal pour les petits budgets, mais le choix risque d'être limité vu que vous ne pouvez faire que des costumes assez "réalistes". A vous de voir si vous avez ce qu'il faut dans vos armoires ou si ça ne vous dérange pas de ne pas avoir un costume qui ne sorte pas du quotidien.

- Les autres styles vestimentaires : ce n'est pas du cosplay même si ce genre de vêtements peuvent rencontrer les mêmes problèmes et avantages que les cosplays. Tout ce qui est lolita, steampunk, furry... C'est un genre à part, je ne m'y connais pas vraiment. Après, on peut trouver des personnages de manga qui sont des lolitas, ce qui permet de faire du cosplay et du lolita en même temps.



3 - Décompenser toutes les pièces du costume

Une fois que vous avez bien choisi votre personnage et potentiellement quelle version de votre personnage (il y a par exemple plusieurs versions de Spider-Man, Link ou Red, donc bien choisir laquelle), il faut regarder chaque élément du costume, penser éventuellement aux accessoires et, encore une fois, attention au budget, quitte à faire des choix. C'est l'heure de la recherche des références du personnage. Attention à ne pas oublier le dos.





4 - Choisir comment faire son costume

Personnellement je me suis toujours basé sur cet équilibre : le ratio prix / qualité / praticité / roleplay (et ressemblance).

Prix : c'est assez explicite je pense. N'oubliez pas qu'on peut toujours améliorer son cosplay plus tard, donc si vous ne pouvez pas forcément faire une grosse sortie d'argent, pensez au long terme.
Qualité : la qualité des matériaux utilisés.
Praticité : ce n'est pas forcément important pour tout le monde, mais comme je l'ai dit en introduction, le cosplay passe après les tournois en convention, donc j'essaie de ne pas avoir des costumes trop compliqués à porter.
Roleplay et ressemblance : parfois les costumes sont cools ou le personnage au top, mais pas toujours plaisant à incarner. On peut adorer certains personnages mais préférer en cosplayer un que vous aimez moins mais qui soit plus plaisant à jouer. Certaines personnes préfèrent choisir un personnage qui leur ressemble, d'autres non donc à voir selon vos goûts.

A partir de là, vous avez plusieurs options pour avoir votre costume :
- Acheter : ce n'est pas une honte d'acheter, que ce soit sur des grands sites ou à d'autres cosplayeurs. Tout le monde n'a pas le temps ou l'argent ou même le talent pour fabriquer son costume.
- Fabriquer à la main votre costume : Avec internet, il est simple de trouver toute sorte de tutoriel ou d'autres cosplayeurs à prendre comme modèles. On peut aussi demander conseil à la communauté. Ça demande de la patience, bien réfléchir à comment faire chaque élément et avec quel matériel. Attention aussi si vous allez en convention, à bien respecter les normes de sécurité, en particulier avec les armes.
- Faire un cosplay placard : j'ai déjà tout dit à ce sujet plus haut.


5 - Faire des tests d'essayage avant

Il y a toujours ce moment un peu magique où on porte son cosplay en entier, maquillage et wig (perruque) inclus, pour voir comment ça rend. J'apprécie vraiment ce moment, comme beaucoup de cosplayeurs je pense. C'est aussi à ce moment qu'on voit si tout tient bien ensemble et le temps qu'on met à se préparer. Pensez aussi à travailler vos poses : connaître les poses types et emblématiques de votre personnage, et les poses récurrentes selon si votre personnage est plus mignon, badass, élégant...


6 - Porter son cosplay

Quelques conseils en vrac. Déjà, trouver la bonne occasion de porter son cosplay. Ça peut être en convention, à des pic-nique cosplay organisés... Je conseille de faire attention à la météo, surtout au début.
Trouver d'autres cosplayeurs du même jeu / série, c'est toujours sympa de faire des groupes et ça aide pour s'habituer à porter son cosplay.
Réfléchir à mettre son costume sur place ou avant. Personnellement, ça dépend du cosplay, parfois j'y vais direct, parfois je mets quelques éléments et la suite là bas ou tout sur place. Malheureusement, avec l'intolérance des gens, ce n'est pas simple d'aller en convention avec son cosplay, surtout quand on est seul et / ou qu'on a un cosplay voyant.
Enfin, le point le plus important : ne vous découragez pas et ne vous prenez pas la tête. Il y a malheureusement des gens qui critiquent n'importe quel cosplayeur (amateur, pro...) sans connaître le travail et le courage que ça demande. Il y aura toujours des gens stupides, mais il y aura aussi toujours des gens pour vous soutenir et pour vous encourager, quelque soit votre niveau. Ne prenez pas en compte les critiques non constructives. Faites du cosplay tant que ça vous amuse. Ne vous comparez pas aux autres : si vous avez bien suivi l'article, vous avez compris que chaque individu à des objectifs, des limites et des moyens différents, donc c'est normal d'avoir des résultats différents.



Et moi ? Et bien, voici une présentation de mes modestes cosplays :

- Un mage noir (Final Fantasy) : mon premier cosplay, fait main avec l'aide de ma tante en Décembre 2011. Quand on me demande de quel FF il vient, je réponds en général du 1, mais je me suis inspirée de plusieurs designs. Je l'ai abandonné pendant plusieurs années car je le trouvais ridicule, mais je l'ai retravaillé quelques années plus tard et maintenant je le porte avec fierté (et quand il ne fait pas trop chaud).

- Princesse Zelda (TLoZ : Ocarina of Time, adulte) : mon cadeau d'anniversaire de 2012, acheté sur le net. Je l'ai énormément porté et amélioré au fur et à mesure des années. Il a été très important dans l'acceptation de ma féminité, de mon corps et ma confiance en moi.

- Evoli (version humaine / gijinka) : encore un cadeau d'anniversaire, acheté sur une boutique Etsy, sous conseils d'amis car je cherchais un cosplay qui m'irait bien physiquement. La queue est super reloue à porter par contre, lourde et tout le monde tape dedans.

- Leaf / Verte (dresseuse Pokémon jouable de Pokémon Rouge-Feu et Vert-Feuille) : après une période de vide, j'avais repris en 2016 mon mage noir et ça m'a motivé à essayer de faire un cosplay entier moi-même. Leaf est très simple, mais je suis contente de l'avoir fait moi-même, vu que je n'ai presque aucune compétence. C'est le cosplay le plus pratique à porter et dont le perso me ressemble le plus.

- Frisk (Undertale) : motivée pour faire d'autres cosplays à la main, j'ai fait Frisk qui était assez simple également. Malheureusement, je l'avais fait sans trop réfléchir, et je l'ai porté qu'une fois, car je n'aime pas incarner Frisk au final, je n'ai pas d'inspiration sur ce personnage. Néanmoins, si je trouve une occasion en groupe, je le ressortirai.

- Mipha (TLoZ : Breath of the Wild, version humaine gijinka) : cadeau de Noël de 2017, acheté sur une boutique Etsy spécialisé dans les kimonos reprenant des personnages de la culture geek. J'aime les différentes facettes de ce cosplay : le côté kimono japonais traditionnel mais avec une touche particulière, le côté Mipha mais de façon original, et qu'il représente un peu tous les personnages liés à l'eau et / ou à la culture asiatique que j'aime (notamment Jinbe ou Amphinobi, que je joue en rouge dans Super Smash Bros, le hasard fait bien les choses).

- Katakuri (One Piece, version féminine - et miniature) : avec ce cosplay, je suis partie de ma zone de confort et choisi un personnage complètement à l'opposé des précédents : premier cosplay non jeu vidéo, premier méchant, première version genderbender et surtout un physique très différent du mien. C'était vraiment une expérience de fou, surtout par rapport au roleplay. Après avoir porté ce cosplay, j'ai senti comme une satisfaction par rapport à mes cosplays en général. Si j'ai pu le faire, être dans un groupe One Piece, recevoir des compliments, alors tout est possible.

- Les cosplays placards : avec mon matos, j'ai fait un Luigi, une princesse Peach (avec Tiara), un Kirby version humaine et un Pikachu version humaine. Par contre, je ne les presque jamais porté car je préfère mettre les cosplays plus complexes.




Je vous rassure, mon visage n'est pas vraiment un trou noir comme ça en vrai.
Photographe : binaphotographe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire