Classement : Top 9 des personnages de jeux vidéo



Puisque c'est mon anniversaire et aussi celui de ma page Facebook (à l'origine du blog), je choisis cette occasion pour faire un article très personnel (bon les autres le sont aussi mais là encore plus) puisqu'on va parler de mes préférences en matière de personnages. En fait, je fais beaucoup de classements que je garde pour moi : de jeux, de musiques, de personnages, de couples, de beaux mâles... Donc aujourd'hui ça sera mes personnages préférés de jeux vidéo.

Alors pourquoi un top 9 ? Parce qu'autant je n'ai presque jamais changé mes 9 premiers, autant impossible de choisir un 10ème personnage pour finir. Donc voilà top 9. Le 10ème aurait pu être Bandana Dee, Flora Piranha, Amphinobi... Too many. Bref, c'est l'heure de leur rendre hommage et montrer leur awesomeness.


-----------------------------------------------------------------------------



N°9 : Le roi Boo
Dans quel jeu je l'ai connu : Luigi's Mansion (2002)





Le roi Boo offre selon moi une différente façon de procéder que Bowser. Bowser, c'est la brute, les armées de Goomba et Koopa prêtes à crever pour lui, de la lave partout, des Toad à traumatiser. Le roi Boo lui est plus discret. Il en veut à la base à Mario on se sait vraiment pourquoi (sûrement les boo qu'il a détruit pendant ses aventures) mais c'est au final devenu le grand ennemi de Luigi. Après s'être fait transformé en tableau dans Luigi's Mansion, ça peut se comprendre. Il utilise sa magie et la ruse plutôt que la force brute à la Bowser. Et bien sur, comme tout bon fantôme, il aime faire peur.

Voilà, le roi Boo est juste un adversaire cool, plus calme mais parfois cruel et menaçant. Bref, il est vraiment fun.

-------------------------------------------------------------


N°8 : Skull Kid
Dans quel jeu je l'ai connu : The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998)



Skull Kid est juste génial. D'un côté, on a un enfant psychopathe et farceur qui veut tout détruire et mettre le bazar sous l'influence du masque de Majora. De l'autre, on a un gamin fragile, innocent, qui demandait juste à avoir des amis et qui aimait les choses simples comme jouer de la flûte ou avoir un masque (Ocarina of Time avec le masque de la mort). Et visuellement, c'est toujours un plaisir de le voir s'animer. Hyrule Warriors se devait de le mettre (et il aurait du être de base).

------------------------------------------------


N°7 : Magolor
Dans quel jeu je l'ai connu : Kirby's Adventure Wii (2011)



Magolor est l'un des personnages principaux de Kirby's Adventure Wii. Il se fait passer pour une pauvre victime dont son vaisseau a été détruit et demande de l'aide à Kirby. Mais trahison, il manipule en fait Kirby pour avoir la couronne du pouvoir quand Kirby bat le dragon qui lui avait détruit son vaisseau. Bien sur, après une transformation cauchemardesque comme tout bon boss de fin de la série, il est vaincu et la paix revient. MAIS Magolor est un cas particulier car, contrairement aux autres qui ne font que des caméo, il revient dans Kirby 20th anniversary où il a construit un parc d'attractions pour Kirby pour s'excuser et lui proposer des mini-jeux, comme une course contre lui-même.

Magolor rentre dans pas mal d'archétypes de persos que j'aime : magicien, petit mignon, double jeu (méchant ? gentil ?), grands yeux jaunes sur visage sombre, badass, un côté intello (avec ses compétences en mécanique et son côté manipulateur). J'ai espoir qu'il revient encore, plus qu'en cameo comme il l'a déjà fait. Il a pas mal de fans surtout au Japon et il a pas mal de petites références dans les Kirby après celui-ci.

---------------------------------------------------


N°6 : Le fils du chancelier Mojo
Dans quel jeu je l'ai connu : The Legend of Zelda : Majora's Mask (2000)



Alors pour celui-ci, ça va demander beaucoup plus d'explications...

On ne voit jamais ce personnage dans le jeu directement, il n'a même pas de nom. Voilà ce qu'on sait sur lui : c'est le fils du chancelier Mojo, il aimait faire la course avec lui, il était proche de la princesse Mojo et il est mort dans l'étrange souterrain sous Bourg Clocher probablement par Skull Kid. C'est son âme qui est dans le masque que Link porte pour se transformer, et donc son corps et ses compétences que Link utilise quand il est en Mojo.

Alors pourquoi ce personnage si anecdotique est-il si important pour moi ? Majora's Mask est le premier Zelda auquel j'ai joué (oui c'est peu commun, je sais). Je connaissais très bien Ocarina of Time car mon père et mon frère y jouaient et que je les avais regardé faire tout le jeu. Quand mon père avait commencé Majora's Mask, il y a quelques points communs que je ressentais avec la forme Mojo : plus petite, plus fragile, très légère (même pas assez lourde pour bloquer un interrupteur dans la forteresse de pierre), qui avait un problème avec les chiens (j'ai la phobie des chiens oui)... Bref, je me sentais proche de cette forme, j'ai donc moi-même commencé ma partie malgré qu'il y avait des trucs plutôt effrayants (j'avais 7 ans pour rappel). J'avais fait du début jusqu'à la fin du marais (ouais à 7 ans, je me demande encore aujourd'hui comment j'avais fait, surtout sans faire OoT avant moi-même). Bon après j'ai reprit plus tard ma partie, vers mes 12 ans, mais ça n'est plus le sujet.

Avec le recul, le Link Mojo a beaucoup défini mes goûts : petit créature fragile, mignon dans un certain sens, yeux jaunes sur un visage sombre, entouré de mystère, qui lui paraît une certaine tristesse... La preuve encore maintenant avec Brocélôme, un de mes pokémon préférés, qui me fait beaucoup pensé à lui, ou la plupart des mages noirs de Final Fantasy (les originaux hein), mon premier cosplay d'ailleurs.

-----------------------------------------------------


N°5 : Métal Sonic
Dans quel jeu je l'ai connu : Sonic Adventure 2 Battle (2002, personnage dans le multi)



Eggman en a construit des supers robots : Omega, Gamma, Cubot, Orbot, et tous ces boss qu'on adore affronter. Mais Métal Sonic sera sa meilleure création : à la base simple rival robotique de Sonic, il se démarquera de plus en plus, jusqu'à carrément être le vrai boss de fin de Sonic Heroes. Son apparition dans l'OAV Sonic était aussi formidable. Un rival cool, classe et cruel (et pas prise de tête comme Shadow. Ouais je me mets à dos ses fans, mais je m'en fiche).Métal Sonic n'est malheureusement plus au top de sa forme, Sonic Boom ne l'a pas beaucoup aidé et Mario&Sonic ne l'aident pas non plus à avoir sa crédibilité de méchant.

---------------------------------------


N°4 : Zelda
Dans quel jeu je l'ai connu : The Legend of Zelda : A Link To The Past (1992)



Surprenant je sais... Plus sérieusement, quand j'étais ado, j'avais des problèmes avec les personnages féminins, parce que j'étais dans la logique que les filles, c'est rose, c'est nul et c'est faible. Et après j'ai commencé à réfléchir, à voir qu'il y a plusieurs façons d'être intéressant, et que la force physique n'est pas forcément le plus mieux. J'ai revu mon jugement sur presque tous les personnages féminins que je connaissais et je me suis rendue compte que Zelda était incroyable. Incroyable parce que variée, un coup c'est une leader responsable, puis une pirate rebelle, puis une princesse en fuite qui se cache en ninja, et même parfois plusieurs supers traits de caractère en même temps... Bref, Zelda (et bien sur d'autres grandes femmes du jeu vidéo ou d'autres œuvres de fictions) a changé ma vision de la féminité en général, ce qui fait que je suis engagée maintenant pour avoir des représentations variées et femmes (et des hommes), et qu'aucune ne soit dénigré sous prétexte qu'elles soient moins "cools".

Et oui, la meilleure Zelda c'est pour moi celle d'Ocarina of Time. La plus complète et la Sheik originale.

---------------------------------


N°3 : Kirby
Dans quel jeu je l'ai connu : Super Smash Bros (1999)



Kirby représente tellement pour moi. En effet, quand j'étais petite, la plupart des jeux était à mon frère ou à mon père. Mais pour Kirby, je l'avais tellement aimé dans Super Smash Bros 64 que j'ai prit l'initiative de m'intéresser moi-même à ses jeux, et c'est ainsi que j'ai acquis mon second jeu personnel : Kirby 64 : the cristal shards (2000, j'avais 7 ans). C'était un premier pas dans ma vie de joueuse et c'est grâce à lui. La licence Kirby est l'une de mes préférées, dans mes cinq premières.

Mais revenons sur le personnage en lui-même. Déjà, il est petit et mignon, mais aussi badass. Il est très polyvalent avec tous les pouvoirs différents qu'il a pu avoir. Il se bat contre des abominations de l'enfer mais reste courageux. La preuve que tu peux être petit et d'apparence faible, mais que tu peux réussir malgré tout. Kirby est aussi une petite boule de tendresse, il est vraiment innocent et affectif.

--------------------------------------------------------


N°2 : Meta Knight
Dans quel jeu je l'ai connu : Super Smash Bros Melee (2002, en trophée) / Kirby Air Ride (2003)



Meta Knight est l'exemple concret des personnages à double épaisseur, au niveau de l'apparence en tous cas. Méta Knight cache sa petite bouille de Kirby, mais il peut très bien être sérieux malgré ça. Il a beaucoup de style, mais reste confus quand il perd son masque. Meta Knight est parfois ambigu par rapport à quel côté il se situe. Il est le 7ème boss de Kirby's Adventure, mais il teste en fait Kirby pour savoir s'il peut arrêter Nightmare. Il vole le coffre de Nebula mais sans expliquer à Kirby ce qu'il contient, donc baston. Il veut conquérir DreamLand lui-même dans Meta Knight's Revenge car il pense être un meilleur gouverneur que Dadidou. Bon même si Meta Knight reste quand même un personnage gentil principalement, il reste une certaine ambiguïté, que je retrouve sur une grosse partie des personnages que j'aime. Je trouve que ça donne beaucoup plus d'épaisseur.

--------------------------------------------------


N°1 : Yoshi
Dans quel jeu je l'ai connu : Super Mario World 2 : Yoshi's Island (1995)



L'unique, le seul, le N°1, c'est Yoshi. Un peu comme Kirby, il représente la douceur et l'innocence. C'est surtout dans Yoshi's Island sur SNES qu'il m'avait touché. Le périple du relais des Yoshi pour réunir les frères. C'était beau. Depuis, Yoshi a fait tellement de jeux : Mario Kart, Party, Sports, quelques apparitions dans les RPG, combattant de Super Smash Bros, et star de ses propres jeux. Après toutes ses heures en sa compagnie, c'était impensable de ne pas le mettre premier.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire