Les bonnes adaptations de jeux vidéo



Cet article a été écrit par mes soins pour Voxmakers le 17 Septembre 2014




Les adaptations de jeux vidéo… Que ce soit en film, en dessin animé ou en bande dessinée, il y en a eu beaucoup. Malheureusement, une bonne partie d’entre elles ne font pas honneur à leurs jeux d’origine. La liste est longue, et de nombreux exemples doivent vous venir en tête quand vous lisez ces lignes ! C’est pourquoi nous allons vous présenter aujourd’hui de bonnes adaptations de jeux vidéo. Mais plutôt que de présenter les plus connues, mettons en lumière les plus discrètes, mais qui restent agréables. 



Sonic est l’une des plus grandes icônes du jeu vidéo, il est donc normal que son univers soit adapté. On a eu plusieurs dessins animés (les aventures de Sonic, qui était plutôt mauvais, et plus récemment Sonic X, qui était plus correct et fidèle). Il y a aussi le célèbre comic américain de Sonic, qui possède son propre univers et personnages. Mais nous allons plutôt vous présenter l’OAV de Sonic, moins connu et pourtant de bonne qualité.




Sorti en 1996, cet OAV est en réalité divisé en deux grands épisodes de 30 minutes, qui forment ensemble un film. L’histoire commence sur Sonic et Tails qui doivent s’occuper du robot Black Eggman, se trouvant à EggmanLand, qui a échappé au contrôle de son créateur, le Dr Eggman lui-même. 

Le point fort de cet OAV, c’est la fidélité aux jeux. Sonic, Tails, Knuckles, Metal Sonic et le Dr Eggman sont très bien animés et leurs caractères sont les mêmes que ceux que l’on connait. Au niveau des décors et des plans, on retrouve indirectement des niveaux typiques de l’univers du hérisson : une plage avec une jungle, EggmanLand la ville mécanique, et une zone enneigée. Le style graphique est simple mais soigné et agréable à l’œil. Il y a une touche d’humour, qui ne vole pas très haut, mais n’est pas lourde et stupide.


En conclusion, cet OAV est bien sympathique et nous replonge dans l’univers de Sonic comme il l’était au début de sa carrière.



Le pauvre plombier italien Mario n’a pas été gâté au niveau de ses adaptations. Son dessin animé est juste stupide et pas agréable à regarder. Quant à son film, il était plutôt catastrophique. Il y a eu cependant quelques longs métrages corrects au Japon, dont un que nous avons déjà présenté, et un second qui est une réécriture de certains contes comme Blanche-Neige. C’est vers les versions papiers que nous allons nous tourner. Le magazine américain Nintendo Power, ainsi que l’allemand Club Nintendo, avaient l’habitude de publier des bandes dessinées mettant en scène les héros de Nintendo. Certains étaient là pour faire la promo du jeu et le montrer aux non connaisseurs, d’autres étaient juste là pour raconter une histoire courte ayant souvent peu de rapport avec le jeu. Parmi elle, une se démarque, Super Mario Adventures.



Super-Mario-Adventures_8574



Source : http://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/i … s_8574.jpg



Publiée en 1992, l’histoire est vaguement basée sur Super Mario World. Les grandes lignes sont respectées : Mario et Luigi doivent sauver Peach de Bowser et ses Koopalings, et rencontreront Yoshi sur le chemin pour les aider. Cette adaptation est plutôt fidèle, on retrouve les mêmes ennemis, les mêmes lieux (les manoirs de Boo, les tours des Koopalings). Les personnages ont à peu près le même caractère que l’on connait : Mario est courageux, Luigi est plus réservé, Yoshi est un peu bête mais gentil. Bowser est plus bouffon et rigolo, il suffit de voir les têtes qu’il affiche parfois. Quant à Peach, c’est la première fois qu’on nous la montre badass et téméraire. En effet, elle échappe à Bowser pendant plus de la moitié de l’histoire, et sauvera elle-même Mario à un moment. On se laisse facilement porter par l’histoire, même si elle n’est pas très complexe, elle est agréable à lire et remplit de petits gags sympathiques. Par exemple, à un moment, Bowser transforme des Toad en statues de pierre avec son sceptre, mais même leurs bulles de texte sont transformées. On voit donc des lettres en pierre sur le sol.



Cette bande dessinée est un peu à l’image des jeux, simple, bon enfant, légère mais riche et soignée.


Chrono Trigger est un RPG de SNES devenu culte auprès des fans du genre. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance d’y goûter en Europe avant son portage sur DS. Le jeu comporte des cinématiques en animé, avec comme chara design le maître Akira Toriyama. Il a connu une adaptation, un OAV dont la source reste inconnue. Il aurait été diffusé pendant une convention et n’aurait été disponible qu’en VHS après. Cet OAV est cependant un peu particulier car il ne met pas en scène les héros, mais les ennemis communs que l’on trouve pendant le jeu. Pour être plus précis, l’intrigue se passe avant la fête millénaire du début du jeu. Il se trouve que les monstres de toutes les époques viennent se détendre et faire la fête.


Il ne faut pas s’attendre à de l’action, cet OAV est plus basé sur l’humour, avec de petits gags et des références marrantes. Je pense qu’il s’adresse principalement aux fans du jeu, qui reconnaîtront les références. Pour les autres, ça sera juste un petit dessin animé marrant mais sans plus.




Selon les personnes et leurs expériences, chacun sera plus ou moins sensible à ces œuvres. Mais elles restent quand même d’assez bonne qualité, et on ne peut qu’espérer en voir de nouvelles dans le futur, rien qu’avec Sonic et l’adaptation en série animée de Sonic Boom. Malheureusement, elle ne semble pas bien partie…



Sources :



https://www.youtube.com/watch?v=lxbCiFMQ0wI

http://yoshiart.com/comics.php
https://www.youtube.com/watch?v=7Q329bT5yys

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire