Conclusion ATZA + l'année 2017

Après plus d'un an et demi à écrire chaque mois une analyse de Zelda, nous sommes arrivés au bout ! ... ou presque. En effet, je considère ce projet comme terminé même si je compte encore écrire des analyses de la même veine sur les deux princesses Zelda des jeux Phillips CD-I, une sur la Zelda des dessins animés The Legend of Zelda et Captain N, et une sur la Zelda de TLoZ : Breath of the wild (si bien sûr, elle est bien dedans).






Quand j'ai commencé à écrire la toute première analyse, mon but était vraiment de faire comprendre que chaque Zelda était différente, qu'il y en a des mauvaises et des bonnes, et que c'est un personnage intéressant même si on a besoin de réfléchir un peu sur son cas pour voir tout son potentiel. J'espère que mes analyses vous auront au moins permis de voir l'intégralité du personnage de Zelda.

Pour l'année 2017, le rythme des articles va ralentir. J'étais à deux articles par mois (une analyse de Zelda + un article varié). Je pense faire un article de mon nouveau projet tous les mois et de temps en temps un autre article.

Car oui, j'ai un nouveau projet d'analyse pour 2017 ! Il s'agira d'analyses des rôles et des différents types de personnages féminins dans les jeux vidéo. Le but sera de montrer les problèmes ou les bonnes choses liés à certains archétypes de personnages féminins, et d'illustrer ça avec des exemples ou des contre exemples (ou les cas que je jugerai intéressant). Ça restera centré sur Nintendo mais je n'hésiterai pas à prendre des exemples de jeux plus variés, voir même de manga ou de films si j'ai besoin d'illustrer des exemples.

Cela commencera en Février car je vais prendre une petite pause et bien avancer ces futurs articles (qui seront, je pense, plus compliqué à écrire).


En attendant, vous pouvez aller ce blog, ce blog ou ce blog par exemple. C'est les copains, mais vous les connaissez peut-être déjà, ils sont plus connus que moi.

En espérant vous avoir fait réfléchir ! A l'année prochaine !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire