ATZA : Spirit Tracks : La partenaire réussie


TLoZ : Spirit Tracks est le second TLoZ sur DS sorti en Décembre 2009 partout dans le monde. Il a un gameplay proche de celui de Phantom Hourglass. Chronologiquement, il se passe un siècle après Phantom Hourglass, sur le nouveau royaume d'Hyrule (en écho au vœu du roi d'Hyrule à la fin de The Wind Waker). Cette princesse Zelda est l'exception des princesses sur consoles portables, qui sont en général pas terribles (les princesses, pas les jeux). Alors que celle-ci, c'est sûrement une des meilleures !






Partie 1 : Description dans Spirit Tracks

Rôle dans l'histoire

L'histoire du jeu se passe 100 ans après Phantom Hourglass. Link, Tétra et son équipage ont trouvé un nouveau royaume d'Hyrule (conformément à la fin de Wind Waker où le roi d'Hyrule souhaite qu'ils trouvent leur propre royaume). La princesse Zelda actuelle est une descendante de Tétra. Elle rencontre le Link actuel qui reçoit de sa part son diplôme de conducteur de train royal. Elle laisse aussi un message secret à Link pour le prévenir qu'elle a des doutes sur son conseiller, le ministre Kimado. De plus, elle souhaite aller à la Tour des Dieux pour enquêter sur la disparition des rails. Suite à ça, Link aide Zelda à s'enfuir en douce du château (vous la dirigez en partie). Gasto, le mentor de Link, conducteur de train également et ancien épéiste, les aidera et ils partiront en train.

Malheureusement, les rails disparaissent et le train se crash. Ils sont confrontés à Kimado qui était bien un traître (le sixième sens de Zelda pour repérer les traîtres, comme dans OoT, à l'air de se transmettre de génération en génération) et Traucmahr son assistant. Ce dernier défait Gasto en duel puis Link. Kimado utilise sa magie sur Zelda et ils emmènent son corps pour ressusciter le roi démon Mallard. Link retourne au château où seul lui peut voir et entendre l'esprit de Zelda. Son corps a été pris mais son fantôme est là. Elle lui donne la flûte de la terre et ils vont tous les deux à la tour, sachant que Gasto est grièvement blessé et ne peut pas les accompagner.

Là-bas, ils rencontrent Bicelle, une vieille Lokomo qui leur explique qu'il faut trouver les glyphes sacrés qui sont dans les temples un peu partout sur la carte pour restaurer les rails et explorer la tour des Dieux (oui c'est Legend of Zelda, vous vous attendiez à quoi ?). Pendant la montée de la tour, Link est attaqué par un Spectre, les gardiens immortels de la tour. Zelda s'aperçoit alors qu'elle peut les posséder. Vous la contrôlez donc indirectement et résolvez des énigmes en duo avec Link. Zelda n'a jamais été aussi proche d'être jouable dans un des jeux principaux de la série.

Vous explorez après la région, rencontrant d'autres Lokomo et finissant les temples. La différence, c'est que Zelda est toujours présente avec vous. Elle vous guide, vous donne des conseils et peut posséder les Spectres pour faire en duo les épreuves de la tour des Dieux. Zelda a même parfois des moments assez éloignés par rapport à l'image froide que certains ont. Elle a la phobie des souris et reste paralysée quand elle en voit (oui en armure spectrale de 2 mètres). Elle a aussi un moment où elle pète un câble parce qu'elle a perdu son corps.

L'aventure continue, après le quatrième temple, vous affronterez avec Zelda en armure spectrale Traucmahr. Vous le battez mais il est trahi par Kimado et le démon Mallard possède désormais le corps de Zelda (ça donne juste Zelda avec les yeux rouges).

Vous finissez le dernier temple, obtenez les flèches de lumière au passage et c'est l'heure du combat final dans les ténèbres. Bicelle fournit un Spectre pour que Zelda puisse le posséder et combattre avec Link. Vous affrontez en duo Kimado sur le train Démon. Zelda attrape ensuite Mallard dans son corps et Link lui tire une flèche de lumière dessus. Mallard sort du corps de Zelda mais elle n'arrive pas à ré entrer dedans à cause de l'influence maléfique de Mallard. Traucmahr se sacrifie pour que Zelda puisse retrouver son corps. Et ça marche ! Mais Mallard n'en a pas fini et décide de prendre le corps de Kimado. Il se transforme en une énorme bête, la dernière forme du boss final. Vous le combattez encore en duo, mais avec Zelda dans son propre corps, armée des flèches de lumière. Zelda aide même Link à lui enfoncer l'épée Lokomo dans la tête pour le finir.

Le méchant est battu, tout revient à la normale, Link et Zelda se prennent la main, c'est cool... Juste Bicelle et les autres Lokomo (dont Traucmahr qui en était un aussi) deviennent des boules d'énergie, c'était juste des gardiens pour protéger de Mallard, mais comme il est vaincu, ils n'ont plus rien à faire son terre. Bicelle confie le nouvel Hyrule à Zelda. Une scène de fin change selon une réplique que vous choisirez dans le jeu. Zelda regardera soit Link s'entraîner à l'épée par sa fenêtre, soit conduire un train, ou elle sera en train d'écrire quelque chose sur une feuille dans son bureau.


Apparence




Son apparence est la même que celle des Zelda type "Toon" de The Wind Waker ou Minish Cap. Elle possède une forme fantôme et une forme armure spectrale. En fantôme, elle est comme en normale mais dans les teintes blanches, mauves et grises, qui flotte, fait des petites boules de lumière en bas de sa robe.



Quand Zelda possède une armure spectrale, ses motifs et ses yeux deviennent roses. Sinon elle reste pareil que les spectres normaux, juste sa voix en plus.


Pouvoirs et compétences

Le principal atout de Zelda, c'est de pouvoir prendre possession des Spectres, des armures vivantes de grandes tailles avec un bouclier et une énorme épée. Elle devient forte en puissance pure avec l'épée, elle est invulnérable au feu et aux piques par exemple. Elle craint le sable (qui s'infiltre dedans) et les souris dont elle a la phobie. Mais en dehors de ça, elle devient la Zelda la plus bourrine et une des plus fortes physiquement.


Etant un fantôme, elle peut léviter et voir autour d'elle, mais ça n'est pas très utile vu qu'elle ne peut pas interagir avec son environnement.


Comme une grande partie des Zelda, elle utilise les flèches de lumière, l'arme du bien par excellence avec l'épée de légende. Donc toujours très fort. Par contre, elle ne semble pas pouvoir faire de magie en dehors de ça (si on compte les flèches de lumière comme).

Entourage

Zelda et Link partagent un lien très fort dans ce jeu, plus que les autres car ils vivent et affrontent les épreuves ensemble. Ils se prennent la main à la fin. Bref, une paire solide.


Je pense que Bicelle remplit un peu le rôle des Impa âgées, avec leur explication des légendes et le fait que Zelda s'attache beaucoup à elle.


Elle connaît Gasto apparemment vu qu'elle sait qu'il était un épéiste. Sûrement une référence à Gonzo qui était le second de Tétra. Zelda se méfie de Kimado, un peu comme son radar à méchant avec Ganondorf dans Ocarina of Time. Quant à Traucmahr, suite à son sacrifice, elle semble très attristée.

Sens des responsabilités

Elle est jeune mais elle se bouge pour son royaume ! Elle part de son propre château pour enquêter sur la disparition des rails. Elle accompagne Link dans sa quête et l'aide dès qu'elle peut malgré sa condition de fantôme.





    Partie 2 : Comparaison avec d'autres personnages féminins

    Comparaison avec d'autres personnages féminins de Nintendo

    Vous l'avez vu à la taille de son implication dans l'histoire, cette Zelda est une des meilleures. Elle n'est pas aussi représentée que Tétra (l'autre Zelda Toon connue) mais elle reste pas mal dans les mémoires. Elle apparaît en forme spectrale comme nouveau spécial bas de Zelda dans Super Smash Bros for Wii U/3DS, ou dans le puzzle 3DS "les héroïnes Nintendo" (avec la Zelda de Skyward Sword qui s'est pas mal inspirée d'elle). Elle est même devenue jouable dans un des DLC d'Hyrule Warriors où elle est en armure spectrale. Rien de bien fou côté Nintendo, Samus a Metroid Prime Trilogy puis Metroid Other M qui partage pas mal. Peach n'aura pas beaucoup de jeux la mettant plus en avant. Harmonie ne s'impose pas encore trop dans les jeux Mario... Plutôt calme quoi, à part cette petite Zelda innovante.

    Comparaison avec d'autres personnages féminins hors Nintendo

    Street Fighter IV s'impose et les grandes héroïnes de la série également comme Chun Li ou Cammy. Terra de Final Fantasy revient sur le devant avec Dissidia Final Fantasy. Chell et GLaDOS reviendront en 2011 avec Portal 2. Je n'ai pas vraiment en tête d'autres grandes héroïnes, à part la nouvelle Faith de Mirror's Edge en 2007, ça se maintient on va dire.


    Impact sur les prochaines incarnations de Zelda

    Cette Zelda là est vraiment au top. Déjà elle brise la "malédiction" des princesses de consoles portables qui ne sont vraiment pas géniales. Zelda est très présente, a des moments marrants, peut se battre de façon originale ou avec les flèches de lumière, a des moments plutôt intimes avec Link... Bref, une Zelda très variée, très sympa qui casse un peu l'image des Zelda rigides. Elle inspirera pas mal celle de Skyward Sword par son côté intime avec Link, ou l'attachement avec une femme âgée (et la fin tragique).



    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire