There will be brawl, la parodie Dark de Nintendo


Cet article a été écrit par mes soins pour Voxmakers le 24 Mars 2014.


Qui n’a jamais regardé (ou essayé de s’intéresser) à une bonne web série ? Contrairement aux séries TV, les web séries peuvent se permettre une plus grande liberté. Forcément, on a eu droit à beaucoup de parodies de dessins animés ou jeux vidéo, comme Mario Warfare que Mizuru Kyura avait présenté dans un article précédent.
Même si je ne suis pas friande de web série, il y en a quelques-unes qui ont éveillé mon intérêt, comme celle que je vais vous présenter : There will be brawl.

There will be brawl (abrégé TWBB) est une web série de 10 épisodes reprenant l’univers de Nintendo et principalement de Super Smash Bros dans une parodie dramatique et sombre. La série n’a pas reçu d’aide financière en dehors des dons des fans, et tout a été fait à la main. Ce projet est né d’une discussion entre les deux créateurs, Zach Grafton et Matthew Mercer, un célèbre comédien de doublage américain, qui a notamment fait des doublages dans le domaine du jeu vidéo (Chrom dans Fire Emblem Awakening, Leon dans Resident Evil 6, Fei-Long dans Street Fighter IV) et de l’anime (Sindad de Magi Labyrinth of Magic). Les deux amis ont en effet remarqué une étrange similitude entre Kirby et Hannibal Lecter du Silence des agneaux.


Image
Source : http://manvsgame.tv/includes/cms/wp-con … -brawl.jpg



L’histoire commence avec Luigi devenu dealer qui cherche à élucider plusieurs affaires comme la disparition de Peach ou les meurtres de Roy et Pichu. Il découvrira qu’un complot se trame dans l’ombre, avec plusieurs criminels dont Kirby ou le mafieux Ganondorf. Dans cet univers déconstruit de Nintendo, les personnages s’adaptent à ce monde mature. Ainsi, Tingle possède un bar gay où Pit travaille, Samus et plusieurs personnages féminins sont strip teaseuses, et les invités Snake et Sonic sont des clochards.
Étant une parodie, on retrouvera beaucoup de références et de jeux de mots liés à la culture Nintendo. Ça peut être du simple objet (la flute de téléportation de Super Mario Bros 3), à une phrase culte (« your princess is in another castle ») en passant par des éléments de gameplay (Ganondorf dit qu’il n’est pas si différent de Captain Falcon, en référence à leur gameplay très similaire dans Super Smash Bros Melee) ou un fait historique (Pit et Samus sont frère et sœur car Metroid et Kid Icarus ont été faits par la même équipe de développeurs).
Comme indiqué précédemment, les acteurs et toute l’équipe ont travaillé bénévolement sur la série. Et pourtant, les résultats sont vraiment impressionnants. Le jeu d’acteur est bon, les costumes et maquillages sont soignés, le scénario intéressant et plein de suspens. Un mot aussi sur les musiques qui sont des remix de grands thèmes de Nintendo, principalement de Mario, avec une touche de mélancolie mais qui colle très bien à l’ambiance.


Alors, envie de connaître le dénouement de l’histoire ? Rendez-vous sur Youtube ou The Escapist ! La série n’est malheureusement pas sous-titrée en français, il faut donc un certain niveau en anglais pour comprendre toutes les subtilités. Elle est aussi destinée à un public averti. Mais si vous aimez bien Nintendo et que vous avez envie de voir comment les mondes colorés de Nintendo se sont transformés en un univers chaotique, visionnez-la !


Sources :
http://www.voxmakers.fr/?p=4496
http://therewillbebrawl.com/index.php
http://www.gregdestefano.com/#/brawl/
http://therewillbebrawl.com/
https://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/W … illBeBrawl
http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/C … thewMercer

http://www.youtube.com/watch?v=AE7qhWRF … 5C38AEFDC4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire